Qui a droit au compte personnel formation ?

Tous les salariés du secteur privé sont concernés par le CPF.

La particularité du CPF est que les droits acquis sont attachés à la personne et non plus au contrat de travail.

Le CPF est alimenté en euros depuis le 1er janvier 2019. Les heures précédemment acquises ont été converties en euros à raison de 15 euros par heure. Pour pouvoir mobiliser votre CPF, vous devez suivre des actions de formation dites “éligibles”, en particulier celles qui ont pour objectif l’obtention d’un diplôme, d’un titre professionnel, d’une certification, d’un certificat de qualification professionnelle (CQP), ou d’habilitations. D’autres actions sont également éligibles :

  • les accompagnements à l’obtention de la VAE
  • le Bilan de compétences
  • les actions permettant d’acquérir un socle de connaissances et compétences telles que la communication en français
  • la préparation au permis B et permis poids lourd.

Comment acquérir de nouveaux droits ?

Le CPF est alimenté par année civile, en fonction du nombre d’heures de travail effectuées.

Votre compte est alimenté de 500 euros par an si vous travaillez à temps plein (avec un plafond de 5000€). Ces montants sont portés à 800€ par an (plafonnés à 8000€) pour certaines catégories de salariés (bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, personnes handicapées accueillies dans un établissement ou service d’aide par le travail et certains salariés peu ou pas qualifiés). Si vous travaillez moins, le compte est proratisé selon le nombre d’heures travaillées dans l’année.

Des abondements peuvent également être effectués sur le CPF, soit par le salarié lui-même, soit par l’employeur (volontaires ou “sanctions”), par la région, par l’OPCO, par l’Etat, ainsi que par d’autres organismes (AGEFIPH…)

Quelle rémunération pendant la formation ?

Cela dépend si vous suivez la formation hors temps de travail ou pendant le temps de travail.

Hors temps de travail,  vous n’avez droit à aucune allocation formation ni aucune rémunération complémentaire.

En revanche, les heures consacrées à la formation pendant le temps de travail effectif donnent droit au maintien de votre rémunération.

Une reconversion est-elle possible grâce au CPF ?

Le projet de transition professionnelle a remplacé le congé individuel formation (CIF) au 1er janvier 2019. Il constitue une utilisation particulière du CPF afin de financer une action de formation certifiante. Il permet à son titulaire de changer de métier ou de profession.

Pour en bénéficier, vous devez remplir une condition d’ancienneté. Cette condition n’est toutefois pas exigée si vous avez changé d’emploi à la suite d’un licenciement économique ou pour inaptitude et si vous n’avez pas bénéficié d’action de formation entre votre licenciement et votre réemploi. Elle n’est pas non plus exigée si vous êtes travailleur reconnu handicapé. Durant ce projet de transition professionnelle, vous bénéficiez d’une rémunération minimale.

Les professionnels de MYhumanPARTNER sont des coachs certifiés RNCP et sont issus des écoles de coaching les plus reconnus au niveau national. MYhumanPARTNER propose ses bilans de compétences en distanciel ou en présentiel, sur l’Essonne, Paris et Lyon, et partout en France par des séances à distance.

 

Qui sommes-nous ?

MYhumanPARTNER propose des bilans de compétences financés par votre Compte Personnel Formation (CPF), par votre entreprise et son OPCO (nous sommes référencés Datadock), ou tout simplement par vous même si vous le souhaitez. Le tarif est unique, il est de 1800€ nets.

MYhumanPARTNER propose aussi des ateliers et des formations professionnelles.

Renseignez vous, nous vous rappelons dans les 24h : contact@myhumanpartner.com