Tout le monde en parle… Et si vous preniez le temps de faire un bilan de compétences ?

Investir dans la formation en temps de crise, c’est miser sur les compétences des salariés et sur l’humain. C’est plutôt osé mais c’est finalement judicieux. C’est la décision du Gouvernement actuel, prise mi-avril. Comme plus de 10 millions d’actifs en ce moment, vous avez la possibilité de découvrir le bilan de compétences si vous êtes en activité partielle. A quoi sert-il ? Que se cache-t-il derrière cette expression si commune mais parfois bien méconnue dans son fonctionnement et sa finalité ?

 Activité partielle et confinement : le bilan de compétences, c’est le sujet du moment !

Tout le monde en parle… Exemple !

  • J’ai vraiment l’impression que tu cogites un maximum en ce moment, je me trompe ?
  • Oui, cette période de confinement me fait clairement réfléchir sur ce que je veux, à la fois dans ma vie pro et pour ma famille. Vraiment, c’est bizarre, il a fallu qu’un virus inconnu se propage pour faire ressortir des idées rangées dans une case de mon cerveau depuis longtemps…
  • Ah ! Ok, alors, tu vas enfin te lancer ?!
  • De quoi parles-tu ? Ah oui, de cette idée ancienne et loufoque !! Non pas celle-ci, tu me vois franchement tout plaquer et partir ouvrir un gîte en pleine nature ? Non je n’en suis plus là !
  • Je parlais simplement d’un bilan de compétences, histoire de faire le point et de savoir quelle direction tu as réellement envie de suivre…

Cette conversation imaginaire, vous l’avez peut-être réellement eue avec un membre de votre famille, un ami, une collègue voire juste avec vous-même ! Le télétravail et la mise en activité partielle dus à l’épidémie de coronavirus sont propices à l’arrivée de questions qui entremêlent les espaces professionnel et personnel, qui réveillent la créativité et des envies de changements.

En ce moment, l’État subventionne 100 % des coûts pédagogiques, – pour un montant de 1 500 euros -, des demandes de prise en charge de bilan de compétences à distance des actifs placés en activité partielle.

Une aubaine si vous aviez envie de vous lancer mais qu’une raison économique vous retenait ! Le Fonds national pour l’emploi (FNE) et les opérateurs de compétences (Opco) sont mobilisés pour mettre en œuvre cette proposition gouvernementale.

Alors, j’y vais ou pas ?

Au sein de la même entreprise depuis plusieurs années ou en plein questionnement professionnel, si vous avez déjà formulé ce type d’interrogations :

  • Je profiterais bien de cette période pour mettre en route mon projet de création d’entreprise… Mais suis-je prêt ?
  • Je m’aperçois que l’on fait appel à certaines de mes compétences… Mais elles sont mal reconnues dans mon entreprise !
  • Cette période de confinement coïncide avec la mi-temps de ma vie professionnelle…
  • Suis-je vraiment en phase avec les valeurs de mon entreprise ?
  • Je redoute un licenciement induit par la situation économique actuelle…

 Alors clairement, oui, le bilan de compétences est fait pour vous ! D’autant qu’il n’existe pas un mais des bilans de compétences, qui s’intéressent à des aspects particuliers selon que vous êtes sénior, cadres ou travailleur en situation de handicap par exemple. C’est du sur-mesure, pas du prêt-à-penser !

Vous êtes au cœur du projet et du succès !

Qu’il s’agisse d’évoluer dans votre poste ou de changer de cap, le bilan de compétences repose avant tout sur une participation active et engagée de votre part. La motivation et l’implication sont les catalyseurs de cette aventure professionnelle.

La relation en face à face avec votre consultant reste la partie émergée de l’iceberg. Le travail personnel est essentiel et doit être mené régulièrement pour être efficace.

Être accompagné par les consultants de MYhumanPARTNER

Une fois la convention entre la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) ou votre Opérateur de Compétences (Opco) et l’entreprise passée, le bilan de compétences peut débuter.

En pratique

Chez MYhumanPARTNER, le bilan de compétences se décline sur 24 heures, réparties en moyenne sur 3 mois. C’est un temps conséquent pour avoir une photographie précise de votre situation professionnelle et ce que vous souhaitez en faire.

Vos besoins et vos attentes sont en lien avec vos interrogations. L’entretien initial permet de fixer les objectifs. Viennent ensuite les tests, de natures différentes. Certains sont axés sur la personnalité, d’autres se concentrent sur votre positionnement professionnel et votre adéquation poste/profil.

La plus-value MYhumanPARTNER

Évidemment, la déontologie professionnelle de MYhumanPARTNER vous permettra de bénéficier d’une écoute active bienveillante et sans jugement. Le contenu des séances est strictement confidentiel.

Aller un peu plus loin que le bilan de compétences…

Si vous avez pris goût à l’introspection et à la méthodologie du bilan de compétences, il y a fort à parier que vous pourrez retirer de grands bénéfices du coaching.

Chef d’entreprise, l’inactivité forcée vous permettra sûrement de prendre du recul et de mieux reformuler vos objectifs.

Managers, cette période est compliquée pour vous, et la distance requise en ce moment entre vos collaborateurs rend votre rôle plus complexe encore.

Un accompagnement en coaching peut être intéressant à la reprise de vos activités. Programme entièrement personnalisé, nous adapterons nos outils d’évaluation et de suivi sur la grille de vos besoins et objectifs.

A retenir !

Comme si plus d’un actif sur deux :

  • vous êtes en activité partielle et que vous avez donc plus de temps que d’ordinaire,

 

  • vous êtes salarié, travailleur indépendant, dirigeant d’entreprise ou agent de la fonction publique (hors contrats d’apprentissage ou de professionnalisation), et ce, quel que soit votre secteur d’activité et désireux de réaliser un bilan de compétences afin de clarifier votre situation professionnelle ou vous permettre de prendre certaines décisions,

 

c’est le moment de demander individuellement ou collectivement, respectivement via la Direccte ou les Opco une demande de prise en charge.

Et si vous ne souhaitez pas mobiliser votre entreprise, vous pouvez financer votre bilan de compétence via votre compte personnel de formation…MYhumanPARTNER est référencé sur la plateforme “Mon Compte Formation”.

 

Le monde d’après le confinement…

Il se fera mieux avec des femmes et des hommes qui auront pris le temps de passer en revue leurs attentes et leurs objectifs personnels et professionnels. Les changements, à tous les niveaux de la société, sont en train de se mettre en place. L’enjeu est de taille et cette proposition du gouvernement une réelle aubaine.

MYhumanPARTNER y contribue avec passion et vous accompagne.